Archives Sonores de Patagonie et Terre de Feu

Archives Sonores - MercurioSonidosdelaPAtagoniaEn parcourant les canaux et sentiers de Patagonie je poursuivis mon écoute du monde, en cherchant d’une certaine manière dans ces contrées extrêmes une vibration primitive, originelle, encore inviolée, comme protégée par tant d’espaces vierges de toute foulée humaine. L’environnement démesuré, inaccessible donnait un sens à cette quête. Une rencontre accéléra mes plans et me précipita dans le cœur de l’histoire de la Patagonie et de Terre de Feu. Carlos Vega Delgado, journaliste FotoArchivoSonoroConCVDet patron d’une imprimerie cachée entre les humbles maisons d’un quartier populaire de Punta Arenas, me proposa une collaboration concrète, immédiate. Nous rédigeâmes à la hâte un projet que nous présentâmes au concours annuel des fonds sélectifs des autorités culturelles chiliennes. J’avais frappé à sa porte en avril et le 11 août notre projet de création des Archives Sonores de Patagonie et Terre de Feu fut sélectionné. Avant la signature du contrat d’exécution du projet on s’assurera de mes intentions de rester sur le territoire chilien, précaution bien compréhensible. Carlos avait confiance. Il eu raison. Je n’ai quitté Punta Arenas que 5 ans plus tard. Nous partîmes donc sur les traces des enregistrements sonores que Carlos avait déjà repérés, pour les récupérer, numériser et cataloguer pour conformer un fond de finalement 50 heures de sons. Dans notre périple nous enregistrâmes des chants et conversations des derniers représentants des ethnies australes et rencontrâmes des gens extraordinaires, scientifiques, écrivains, musiciens et historiens. Je toucha ainsi en très peu de temps cette vibration originelle que j’imaginais a peine quelques semaines auparavant. Carlos me permit d’accéder en Argentine comme au Chili à des trésors sonores, mais surtout, à une certaine manière de comprendre l’histoire de cette région du monde. Le projet fut remarqué par les autorités et nous ajoutâmes à nos objectifs l’installation d’un fond d’accès dans la bibliothèque régionale, ce qui me valut la reconnaissance de la Directrice des Bibliothèques du Chili et la poursuite de nouveaux projets. La presse fut très sensible également, au point de me retrouver en bonne page dans le Mercurio, l’équivalent du Monde au Chili. L’intérêt s’étendit au delà du continent sud-américain comme le démontre les lettres d’intérêts de différentes institutions.

Archives-Sonores---Article-de-presse-1999anew

Archives-Sonores---Article-de-presse-UneRéalité-1999bnew

Archives Sonores - AttestationBerlinArchivesSonores

Archives Sonores - AttestationBNFFranceArchivesSonores

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s